Dans son passage sur un site web, Google lis et analyse les contenus d’une page. A travers cette vidéo, je propose de passer en revue comment il parvient à comprendre ce qu’il lit. C’est parti pour un nouveau SEO Kesako !

Les balises à ne pas oublier

Si vous êtes référenceurs, alors cette partie vous intéressera beaucoup moins. J’explique dans cette partie la fonction des balises Title, Description et HN. L’idée étant d’introduire les bases pour que la vidéo puisse être comprise par tous. Plus de détails dans la vidéo 😉 mais ce que l’on peut déjà dire, c’est que sans ces balises, Google aurait beaucoup plus de mal à comprendre et référencer nos contenus !

L’histoire des moteurs de recherche

Je vais sûrement donner l’air de raconter ma vie, mais cette partie fût un vrai calvaire à écrire, tourner, et monter ! En voulant parler de contenus, je voulais aller plus loin que d’énumérer simplement les balises importantes, les mots clés etc… J’ai donc fait des recherches !

Je suis tombé sur l’histoire des moteurs de recherche et de leur lien avec ce que l’on nomme la recherche d’information (R.I). Cette discipline scientifique à pour objectif de fouiller et d’analyser les textes par le biais de processus mathématiques. Pour faire court, la R.I permet aux machines de comprendre un contenu. C’est un dénommé Vannevar Bush qui intégra pour la première fois cette discipline dans les bibliothèques par le biais des premiers ordinateurs. L’objectif étant de faciliter et automatiser la recherche dans les bibliothèques, par l’intermédiaire des mots clés. On utilisera par la suite des modèles tels que les modèles vectoriels, ou les modèles probabilistes pour améliorer le processus. Notons également un brillant apport de Alan Turing, pour ajouter la notion d’intelligence artificielle à cela.

Toute cette histoire m’a drôlement fait pensé à Google, et il ne le nie pas ! Sa compréhension des contenus, il la doit à la R.I ! Sans les travaux de Vannevar Bush, Salton, Zipf, Turing… Il n’y aurait pas eu de Google ! Donc sans bibliothèques, pas de Google non plus… Bref, on peut remonter comme ça très loin !

Une vidéo pas facile à tourner !

Cette vidéo m’a donné un sacré fil à retordre ! En plus de la thématique assez complexe à vulgariser, s’est ajouté des problèmes de luminosité, une batterie d’appareil photo capricieuse… Quoi qu’il en soit, j’espère que le contenu vous plaira quand même !

Je n’ai plus qu’à vous dire, à la prochaine et surtout…

Salut les SEO !