Avec maintenant un peu d’XP sur Youtube, j’ai réussi à analyser quelques points qui me semblent important à ne pas oublier pour gagner un peu en visibilité sur Youtube. Le but est donc de raccrocher ça à la notion de SEO, qui, ne le cachons pas, me tient à cœur !

Avant tout, je pense qu’il est important de préciser quelque chose. Pour moi, le SEO et la visibilité d’une vidéo sur Youtube sont deux choses différentes. On a souvent tendance à mettre les deux termes dans le même panier. Le SEO, on parle bien de visibilité sur les moteurs de recherche. La visibilité sur Youtube, on parle de la mise en avant d’un contenu vidéo sur une plateforme : Youtube.
OK, une vidéo Youtube remonte dans les SERPs (Search Engine Results Page). Mais avant de parler SEO vidéo, parlons de visibilité sur la plateforme de partage de vidéos. Une vidéo invisible sur Youtube, n’a que très peu de chances de remonter dans les SERP.

Les différents points que je vais lister ne sont pas uniquement le fruit de mon expérience. J’ai enrichi le tout avec quelques recherches supplémentaires. Le but étant de pour proposer un article complet. C’est donc parti pour quelques points à optimiser sur sa chaîne Youtube, pouvant avoir un impact direct ou indirect sur votre SEO.

Optimisations possibles sur sa chaîne Youtube (SEO, et pas SEO)

Dès l’Upload de la vidéo

Au moment où vous désirez envoyer votre fichier vidéo, plusieurs éléments sont à contrôler : le poids, le format et le nom de la vidéo. Vos vidéos HD ou Full HD pourront avoir des poids différents selon le format que vous choisissez. Les formats MP4 et AVI, AVI HD sont plutôt pas mal pour l’import de vidéo sur Youtube. Bien que les formats compressent la vidéo, cela n’impact pas la qualité de visionnage sur Youtube. Nommez bien votre vidéo avec quelques mots clés (un peu comme l’on nommerait une image). C’est toujours ça de pris pour se référencer sur Youtube.

Description, Mots clés, tags de votre vidéo

Pendant ou après l’upload de votre vidéo, vous aurez la possibilité de renseigner un grand nombre d’informations sur la vidéo en elle-même. Décrivez la, le plus possible, et placez des liens dans la description pour citer vos sources ou des inspirations. Les ancres ne fonctionnent pas, donc l’insertion de votre lien en brut, suffit à le rendre cliquable par la suite. De plus, Youtube vous demande de catégoriser votre vidéo et d’ajouter des mots clés à celle-ci. Mettez-en le plus possible en gardant à l’esprit « Quels mots clés taper pour trouver ma vidéo » ?

Le choix du nom et de l’URL de sa chaîne

Le nom de la chaîne Youtube est ce que les internautes retiendront peut-être en premier lorsque vous construirez votre notoriété. Le nom est donc un élément primordial. Celui-ci doit pouvoir être retenu et tapé dans la barre de recherche de Youtube. Plus il sera tapé, plus Youtube le considérera comme populaire. En ce qui concerne l’URL de sa chaîne, tout comme en SEo, si elle peut être réécrite, c’est top. Mais avant de pouvoir faire cela quelques critères sont nécessaires : avoir 100 abonnés, 30 jours d’ancienneté, une icône de chaîne, et une illustration de chaîne.

Les paramètres de géolocalisations

Géolocaliser sa chaîne, permet de faire comprendre à Youtube à quelle cible géographique vous vous adressez. En complétant bien ces données de géolocalisations (langue, pays,…) vous aurez plus de chances d’apparaître dans les vidéos recommandées des internautes répondant aux mêmes critères géographiques que les vôtres.

La section A propos

Sur Youtube, une règle d’or : Partout où vous pouvez mettre du contenu, mettez-en ! La section « A propos » est idéale, puisqu’elle vous permet sans réelle limite de raconter votre vie, ou votre activité. Profitez-en pour mettre des mots clés et des détails sur votre chaîne.

L’association avec un site perso

Youtube offre la possibilité d’associer sa chaîne avec de nombreux services tiers, et notamment avec votre site personnel, ou votre site marchand. En procédant à cette association, vous prouverez à Youtube que votre chaîne fait partie d’un tout, et ça Google aime bien. Vous pourrez ainsi lier vos contenus vidéo, via des liens, avec vos contenus de sites personnels, ou de réseaux sociaux.

La page de présentation Youtube

C’est la première page que les internautes verront s’ils décident de visiter votre chaîne. Il y a différentes parties à optimiser. Dans un premier temps, vos photos de profils et de couverture. C’est un signe de confiance si celles-ci sont de qualité. Ensuite, la vidéo de présentation. Beaucoup reprennent une vidéo déjà existante, mais Youtube vous offre la possibilité d’intégrer une vidéo dédiée à la présentation de votre chaîne. N’hésitez donc pas à proposer un petit spot de 1~2 minutes pour inciter les internautes à s’abonner à votre chaîne. Enfin, les sections vous permettent de donner un premier aperçu des vidéos, playlists, et contenus disponibles sur la chaîne. Ajoutez / Supprimez vos sections, de manière à proposer un contenu attractif et cohérent pour un nouvel internaute.

La division de vos contenus en Playlists

Tout comme des catégories d’articles sur un site, Youtube permet de créer des playlists pour catégoriser vos contenus vidéos. Le truc intéressant c’est que ces playlists sont assez optimisables, avec des sections dédiées aux mots clés, descriptions, titres… Donc profitons en 😉 Ajoutons des mots clés !!!!

Le Netlinking (encore et toujours) !

Le Netlinking est assez efficace sur Youtube. On parle ici de deux Netlinkings : interne et externe à Youtube. En recevant des liens externes vers vos vidéos, ou vers votre chaîne, vous améliorerez grandement votre popularité. Mais Youtube prête attention également aux contenus liés en interne, c’est à dire depuis des commentaires de vidéos, ou relayés par une autre chaîne dans une section « J’aime »… Voire même depuis des annotations sur la vidéo ! Un nouveau travail de Netlinking interne à Youtube s’offre à vous 😉 Comme d’habitude, ne forcez rien, laissez les choses se faire naturellement !

Annotations et Fiches sur la vidéo

Sur vos vidéos, depuis l’interface Youtube « Gestionnaire de vidéos », vous pourrez ajouter des annotations sur vos vidéos. Ces petits encarts permettent d’ajouter une info, ou de créer une interaction via un lien cliquable. Profitez-en pour lier vos contenus vidéos les uns aux autres, ou de renvoyer l’internaute vers une de vos sources ou vers un contenu similaire. Les fiches (différentes des annotations) sont des encarts plus importants apparaissant en haut à droite des vidéos. Ils apparaissent via un symbole « i ». Sur ces fiches, vous pourrez placer des liens directs vers votre site web, avec un encart de texte plus important, et plus soigné qu’une simple annotation.

Les contenus libres de droit

Si vous diffusez de la musique, ou des portions de vidéos sur votre création…. Prenez garde aux droits d’auteur ! Youtube est vigilant sur ce point et est très attentif à ce détail. Si vous ne voulez pas voir votre vidéo démonétisée, ou simplement rendue muette, choisissez bien vos musiques !

Les commentaires

Les commentaires sont une bonne source d’apport en contenu et en popularité. Plus vous en générerez, et plus vous ferez comprendre à Youtube que vos contenus sont populaires. Néanmoins, gardez un œil sur l’activité de cette section. Elle mérite parfois quelque nettoyage pour supprimer les quelques spammeurs ou « Hateurs » présent sur la plateforme.

Les signaux sociaux

Nativement, Youtube propose le partage de contenus sur de nombreuses plateformes sociales. Si les Youtubeurs terminent régulièrement leurs vidéos par « Partagez la vidéo », ce n’est pas pour rien 🙂 ! Les boutons de partages sont pour Youtube un bon moyen de mesurer l’impact « social » d’une vidéo. Plus elle sera partagée sur une diversité de plateforme, plus Youtube considérera le contenu de la vidéo comme attractif et de qualité. Créez de l’engagement sur vos vidéo !

L’ajout de sous-titre

Les sous-titres peuvent être ajoutés manuellement sur une vidéo. En plus de leur apport qualitatif, ils permettent également d’utiliser des mots clés… Encore et toujours ces fameux mots clés ! Comme je vous le disais plus haut, partout où vous pouvez mettre du contenu, mettez-en ! Les sous-titres sont l’endroit idéal !

Les Ranking Factors Youtube plus ou moins certains

Beaucoup de choses circulent sur les ranking factors de Youtube. Difficile d’avoir des certitudes absolues, mais néanmoins d’après mes observations, voici une liste de ce qui marche.

Les métas-données

Tout ce qui touche aux mots clés, aux descriptions, aux liens… Ca fonctionne vraiment ! Et Youtube insiste vraiment pour que ces rubriques soient bien remplies. Il ne faut donc pas négliger ces sections, et fournir à Youtube les données les plus complètes possible.

La qualité des vidéos

Youtube a la même politique que Google : fournir une expérience utilisateur optimale. Plus vos vidéos seront de qualité, et plus Youtube accordera de l’importance à vos contenus. La petite mention « HD » sur vos vidéos peut faire la différence !

Les signaux sociaux

Popularité = visibilité, donc Youtube apprécie ! Les signaux sociaux (partages, j’aime, commentaires, vues, nombre d’abonnés…), sont un bon moyen de rendre le contenu visible sur la plateforme. Ils sont d’ailleurs les principaux facteurs d’apparition dans les sections « Vidéos recommandées ».

Les Ranking Factors légendaires, jamais prouvés, incertains…

La répétition de mots clés dans le contenu de la vidéo (analyse audio de la vidéo par Youtube)

Rien de prouvé, mais Youtube serait en mesure de comprendre la diction d’un vidéaste. Le contenu audio serait analysé et compris par les robots de Youtube. Une répétition de mots clés dans le contenu audio de la vidéo, permettrait de mieux se positionner sur des expressions clés. Légende ou réalité ? Tout reste à prouver !

La durée de visionnage des vidéos

Cette donnée entraîne un paradoxe. Plus la durée de visionnage est longue, plus la vidéo serait de qualité. La question se pose toutefois pour les vidéos courtes. Comment analyser une durée de visionnage entre deux vidéos : une de 2 minutes et une autre de 35 minutes ? Rien de certains, mais il paraitrait que Youtube calcule un ratio sur ce temps de visionnage. Affaire à suivre

La longueur de la vidéo

Lié au point précédent, on ne sait pas encore vraiment ce que Youtube privilégie. Les longues vidéos, ou les courtes. Rien de certains, quoi qu’il en soit, ce critère n’effraye pas les Youtubeurs actuels, puisqu’ils fournissent des contenus de plus en plus longs.

Et voilà ! Une liste de points assez longue, mais j’espère que ça va aider quelques-uns d’entre vous. Je n’ai pas abordé les notions de monétisations ou de promotion de vidéo. Normal, payer c’est tricher 😀 !! Cet article, c’est surtout un retour d’expérience, donc possible que certains points ne soient pas assez poussés, détaillés, expliqués… Si vous n’êtes pas d’accord sur certains points, lâchez un commentaire 😉 !