Plan de l’article

Le SEO Campus 2018, c’est déjà finit…

Edition un peu spéciale, car nous fêtions les 10 ans de l’événement. Deux jours intenses durant lesquels nous avons pu assister à de nombreuses conférences riches et variées sur le SEO et tout ce qui tourne autour du référencement naturel.
En ce qui me concerne, c’était un événement vraiment particulier, car c’était la première fois que je participais à un SEO Campus et en plus de cela, j’ai été sélectionné pour donner une conférence ! Comme dirait l’ami Perceval de Galle
sans-déconner-cest-classe-ou-pas

« Sans déconner, c’est classe ou pas ? »

 
Le thème de la conférence c’était le référencement vidéo. J’ai eu le plaisir de pouvoir partager la petite expérience que j’ai pu acquérir sur Youtube, grâce à la chaîne Salut les SEO.

Voici les slides de la conférence, avec quelques liens utiles en fin d’article (pour la compléter).

Et voici le lien pour le live : Live Périscope
Lien pour télécharger les slides de la conférence : Référencement Vidéo – Quentin Fily – SEO Campus 2018

En résumé :

La conférence se divisait en deux partie principale : le référencement d’une vidéo ou d’une page avec une vidéo sur Google, et le référencement sur Youtube.

Référencer une vidéo ou un page Web contenant un vidéo dans Google

Référencement vidéo, c’est un terme un peu large. On ne précise pas si l’on souhaite référencer une vidéo sur Google (dans l’onglet « Vidéo »), si l’on souhaite référencer une page web avec une vidéo ou si l’on souhaite améliorer sa visibilité sur des plateformes comme Youtube.

J’avais déjà écrit un article à ce sujet : Quelques optimisations SEO (ou autre) pour une chaîne Youtube… Mais bon, on va dire que la conférence est la mise à jour de ce vieil article qui mériterait d’être réécrit ^^

S’il y a une chose qui est évidente, c’est que Google met en avant son service dans son index, à savoir : Youtube. Même si certains préfèrent héberger leur vidéo sur leurs propres serveurs, Youtube garde une présence maximale dans l’index de Google. Je pense que le plus efficace pour remonter devant Youtube serait :

  • L’utilisation de microformats vidéos type Video Object, qui sont vraiment super riche
  • Le sitemap vidéo si vraiment le site en contient un petit paquet
  • Mais surtout…. Un nom de domaine surpuissant ! Car d’après mes observations, les domaines à forte notoriété (dans la conf Allôciné et Arte) sont les seuls à pouvoir rivaliser avec Youtube. Principalement parce que Google a « suffisamment » confiance dans leur contenus.

Un des choix possible est aussi d’héberger les vidéos sur Youtube, et de réutiliser les vidéos sur son site. Il faut toutefois faire bien attention à associer sa chaîne avec son site (via des microformats encore une fois, ou certains réglages Youtube, au niveau de la chaîne) pour que Google comprenne qu’il s’agit d’une seule et même entité.
Voila donc le résumé de la section « Référencement d’une vidéo dans Google », passons à la suite :

Maximiser la visibilité des vidéos sur Youtube

En réalité, je n’aime pas trop le terme « Référencement Youtube », car… Ca n’a rien à voir avec du SEO. Oui certaines pratiques sont communes (optimiser un titre, optimiser une description, maillage interne…). Mais la différence principale, c’est que vos vidéos sont hébergées chez Google ! Donc vous êtes sur une plateforme Google, et il peut par conséquent mesurer ce qu’il veut ! Et cette phrase est super importante :

“Nous avons commencé à ajuster le classement des vidéos dans la recherche YouTube pour récompenser les vidéos attrayantes qui incitent les internautes à regarder.”

Youtube, contrairement à Google, peut mesurer de manière beaucoup plus efficace la qualité de ce que vous produisez sur sa plateforme. Et ça en analysant le comportement des internautes vis-à-vis de vos vidéos :

  • Les internautes regardent-ils jusqu’au bout vos vidéos ?
  • Est-ce qu’il interagissent ?
  • Est-ce qu’il reviennent voir vos vidéos ?
  • Trouvent-ils des réponses ?
  • Clics-t-ils sur vos vidéos ?
  • Est-ce que les internautes sont abonnés à vos contenus ?

Bref, un tas de critères que Youtube nomme le Retention Rate (en français : les données de fidélisation) ou les taux d’interactions.
Et c’est ici que la visibilité sur Youtube se joue -> Faîtes de bonnes vidéos, régulièrement et Youtube saura vous mettre en évidence. Bien que faire des bonnes vidéos de manière régulière… C’est pas facile, et c’est un dilemme que beaucoup de Youtuber cherchent à contourner.
Ce schéma vous résume tout le parcours pour maximiser sa visibilité sur Youtube :

Référencement video youtube

Conclusion

C’était une expérience de malade ! Rien que de travailler sur la conférence, de la présenter, de répondre aux questions et de faire partager ma petite expérience… C’était cool !
Un grand grand grand merci à Astronogeek qui a pris le temps de répondre à mes questions 😉
Si l’astronomie vous branche, n’hésitez pas à consulter sa chaîne Astronogeek ou son site web astronogeek.fr.

Merci également au SEO Campus sans qui tout ça n’aurait jamais vu le jour !
A très bientôt sur Salut les SEO !

Sources et liens utiles

MEDIAMETRIE MARS 2017 : Dailymotion 3ème audience vidéo en France et un engagement boosté

Lire l’article

YouTube search, now optimized for time watched

Lire l’article

YouTube Now: Why We Focus on Watch Time

Lire l’article

We Analyzed 1.3 Million YouTube Videos. Here’s What We Learned About YouTube SEO

Lire l’article

Infographie : 11 critères de classement YouTube

Lire l’article

How to 2x Your Traffic This Year with Video SEO

Lire l’article

Interview with Holly Starks – The Queen of YouTube Video SEO

Lire l’article

Youtube Rank Checker (outil pour vérifier le positionnement d’une vidéo sur Youtube)

Lire l’article

METHODOLOGIE – Jouer, Tourner et Monter une vidéo gaming